Les douces découvertes - Julie & Madissone

07:07

Hello ! Je reviens dans cette catégorie que j'aime tant, pour vous présenter un profil différent de ceux que j'ai pu vous faire découvrir dans mes précédents articles. En effet, j'ai eu tendance à dresser le portrait de photographes, tels que Charlotte Abramow ou Coste & Billy, ou bien des personnages plus atypiques, comme le colleur Émir Shiro.
 
Si vous préférez la version vidéo, je vous invite à aller sur mon compte Insta @douceseffrontees pour regarder mon IGTV à ce sujet ! 
Aujourd'hui, je tenais à vous faire découvrir le travail du compte Instagram Madissone, comme vous avez pu le voir dans le titre. Je la considère clairement comme une artiste, même si la notion d'artiste est peut-être discutable pour certains d'entre vous. Julie, qui tient le compte @madissone_bag sur Instagram, fabrique à la main des sacs uniques qui feraient pâlir de jalousie plus d'une fashionista.
En fait, on pourrait parler d'artisanat dès lors qu'il s'agit d'un métier manuel qui produit des objets "utiles". Mais pour moi, la mode est hors catégorie : la mode est un art. Et Julie nous propose une mode unique, éco-responsable, à des prix défiant toute concurrence.
N'ayant pas un style streetwear, je recherchais depuis longtemps LE sac banane élégant qui me ferait craquer. J'ai eu un énorme coup de cœur pour celui proposé par Julie, et ni une ni deux, je fonçais l'acheter sur son shop ! Elle a en plus été très réactive, m'envoyant des messages pour s'assurer de la bonne réception de mon colis, mais également inquiète de savoir si le sac me plaisait. Il ne m'en fallait pas plus pour sentir son dévouement, et sa passion pour cette activité.

Étant dans une démarche éco-responsable mais ne pouvant pas me passer de ma dose de mode, Madissone m'a complètement séduite. Avoir des sacs de cette qualité, faits à la main, upcyclés, et faits avec amour est une véritable chance. Vous pouvez voir ci-dessous la banane que j'ai finalement acquise, et dont je ne me passe plus ! 
J'ai donc décidé de poser quelques questions à Julie, afin de vous en dire davantage à propos de son compte et de son savoir-faire, qui méritent d'être connus.



Est-ce que tu peux te présenter rapidement ? 
Je m'appelle Julie, j'ai 24 ans, j'habite sur le Bassin d'Arcachon. Actuellement je travaille dans une association de protection de l'enfance.

Pourquoi Madissone ? Ton vrai prénom ?
Ça a été une grande recherche de nom. A la base, je voulais partir sur "NBAG", parce que je ne faisais que des bananes personnalisées, et ça signifiait "New Banana Generation". Mais comme après, j'ai diversifié un peu ce que je faisais, je voulais changer de nom. Du coup je suis partie dans un délire... Je voulais utiliser le préfixe "Made", qui signifie fabriquer. Mais j'ai travaillé avec un ami designer qui trouvait ce nom trop court, ensuite il a fait une recherche de mon monde, mes inspirations qui sont vachement années 70, années 80, et Madissone était un  prénom très à la mode à ce moment là !  
 
Depuis quand est-ce que tu couds ? Comment t'es venue l'idée de fabriquer des sacs ?
Ça en étonne plus d'une, mais au final j'ai commencé la couture il y a, on va dire, un an. Je suis tombée sur les vidéos de Clara Victorya qui elle retouchait, upcyclait ses vêtements pour en faire d'autres, et ça m'a donné vachement envie. Donc en fait j'ai commencé à retoucher mes vêtements comme ça mais c'était un peu dur, je n'avais aucune notion. Ensuite j'ai choppé la machine de ma mère, et là j'ai commencé à faire des tote bags, des petites trousses... Vraiment des petits trucs pour commencer la couture, et c'est comme ça que j'ai commencé.

Alors j'ai progressé un peu en couture, j'ai commencé à faire des sacs, tout ça, mais je n'avais pas commencé Madissone, et je recherchais un sac banane. Mais comme j'étais dans la démarche écologique de ne plus acheter de neuf, je cherchais sur Vinted, dans les friperies, mais je trouvais pas ce que je voulais. Et en fait un jour, en me baladant, j'ai vu un tissu qui m'intéressait, et un autre que j'aurais bien vu associé avec, et j'ai trouvé une ceinture métallique pour la porter, ce qui représente un peu l'essence de Madissone maintenant. Alors je suis rentrée chez moi, j'ai ébauché un patron et je me suis lancée.

Du coup tu n'as pas vraiment appris à en fabriquer, tu as plutôt l'air d'avoir découvert l'intégralité du processus de création en tâtonnant ?
Non du coup je n'ai pas du tout appris, je n'ai pas pris de cours de couture, c'est vraiment en tâtonnant, en regardant des vidéos, des vidéos YouTube, et vraiment en testant de mon côté que j'ai aujourd'hui mon petit niveau en couture.
Comment t'es venue l'idée de faire des sacs ?
Je pense que c'est une des choses que j'aime le plus faire en couture, pour moi c'est un accessoire indispensable, et au final je préfère faire ça que de fabriquer des vêtements. Au départ j'ai commencé par les bananes, après j'ai été un peu perdue, je me suis un peu trop étalée et j'ai fabriqué plein de choses à côté alors que j'aurais dû rester centrée sur les bananes. Mais du coup voilà, j'ai constamment besoin d'évoluer en couture au final, ce qui me fait tester plein plein de choses à côté, et je ne peux pas rester sur un produit. Et je pense aussi que je n'ai pas trouvé le produit que je veux proposer sur le commerce.

Tu as l'air d'être engagée dans une démarche d'upcycling, seconde-main etc., est-ce que tu peux nous en dire davantage ?
Moi j'ai commencé la couture en tombant par hasard sur les vidéos de Clara Victorya. Elle m'a énormément inspirée, elle m'a fait découvrir le monde de la seconde main, et qu'en fait ce n'était pas du tout ringard, qu'on pouvait constituer des looks hyper tendance avec. Du coup j'avais dû regarder ses vidéos en une journée... Enfin bref, je me suis beaucoup intéressée à ce monde. Ensuite je suis tombée aussi sur les vidéos de Rosa Bohneur, enfin plein de filles qui m'inspirent aussi beaucoup. Ensuite j'ai aussi découvert comment étaient fabriqués les articles de fast fashion, et ça m'a complètement dégoûtée. C'est aussi ce qui m'a donné envie de me lancer dans cette démarche écologique.

Et puis, il faut se le dire, la planète va mal. On jette énormément de déchets, et l'industrie de la mode est l'une des plus polluantes au monde quoi. On consomme tellement de choses, la mode est à la fois un éternel recommencement, mais aussi on retrouve tous les 3 mois de nouvelles collections chez H&M par exemple. Les gens achètent, et puis après on jette, et c'est problématique. Il faut qu'on arrête, qu'on fasse avec ce qu'on a, ou acheter de meilleure qualité pour que ça nous dure plus longtemps.

Dernièrement, tu as proposé un concept de sac plutôt inédit, lequel ?
Alors oui je suis plutôt fière de mon sac. En fait dans ma tête, j'avais un peu fait le tour, j'avais fait des bananes personnalisées, c'était long et compliqué à faire, répondre à toutes les demandes... Je ne dis pas que j'arrête complètement, je reprendrais sûrement plus tard. Ensuite j'ai fait d'autres petits sacs, toujours en essayant de faire un petit peu des dupes, parce que je n'avais pas eu l'imagination suffisante jusqu'à présent pour essayer à élaborer un sac moi-même. Et en fait moi j'ai plein plein de petits sacs chez moi, et je me suis rendue compte qu'en fait je ne pouvais pas les prendre quand j'allais au travail parce que dedans je ne pouvais pas mettre mon agenda, mes trousses, ranger les dossiers des jeunes quand je les accompagne à des rendez-vous... Donc en fait, je ne pouvais pas les utiliser, sauf dans ma vie personnelle.

Ensuite, j'avais aussi fait un sondage sur mon compte pour savoir quelle utilisation les filles avaient de leur sac: si elles étaient étudiantes, quels sacs elles utilisaient (plutôt tote bag, sac à dos), et si elles travaillaient en entreprise, quels sacs elles utilisaient aussi. Après ça, j'ai beaucoup réfléchis, et je me suis dit pourquoi ne pas faire un sac 3-en-1, ce qui se fait déjà dans le commerce, mais sous une forme différente.

Le fait de réfléchir à ce sac 3-en-1, c'était aussi cibler une plus grande partie de ma communauté, de mes abonnés, et pouvoir leur offrir un sac pour plusieurs occasions. Et pour l'avoir testé au quotidien, il est bien pratique !


Quel est ton sac chouchou ?
Alors un sac chouchou... Au final ce qui m'est beaucoup beaucoup demandé et encore réclamé, c'est que je recommence les bananes un peu originales et uniques. Ça va revenir, je recommencerai à en faire, sauf que là en fait je ne trouvais plus de ceintures métalliques pour les utiliser comme anses. Ça a été une mode donc les gens en achetaient aussi, et puis j'avais envie d'essayer de développer Madissone, avoir le temps de travailler dessus; et les bananes me prenaient énormément de temps : chiner les tissus, créer le concept du sac... En plus je travaille à côté, donc c'était compliqué.

Moi j'aime beaucoup le dernier modèle que j'ai créé, parce qu'on peut l'utiliser de plein de façons différentes. Tu peux t'en servir en journée comme sac à main, mais si tu as des dossiers à mettre tu peux le passer en tote bag ou en sac à dos si tu as besoin d'avoir les bras libres... Franchement, à mes yeux ce dernier modèle et les sacs bananes sont mes meilleures créations !

Est-ce que tu n'as pas envie de garder tous les sacs que tu fabriques ?
Alors oui clairement, toutes les créations que j'ai faites j'ai eu envie de les garder pour moi. J'ai vraiment besoin que mon travail soit parfait : si le sac n'est pas parfait à mes yeux, je ne l'enverrai pas, c'est impossible pour moi. Mon travail représente ce que je suis, ce que je fais, la qualité de ce travail. C'est vrai que parfois, même en faisant des bananes, des prototypes, ça ne donnait pas ce que je voulais. Alors je les recommençais au moins trois fois avant d'être fière de ce que je faisais et de les envoyer.

Donc oui, je suis assez fière de mon travail et j'ai envie de garder toutes les créa que je fais ahah !

D'où viennent les matières premières, et comment les choisis-tu ?
Alors jusqu'à présent, je trouvais les tissus que j'utilisais chez Emmaüs, ou à la Croix-Rouge, j'utilisais des vieilles nappes, des vieux draps, ou alors des vêtements assez larges pour pouvoir découper dedans, mais ça je le faisais au départ pour mes bananes et mes autres sacs. Sauf que ça me prend énormément de temps, et du coup j'ai une nouvelle ambition pour mes nouveaux sacs. Ce ne sera plus du tissu récupéré en friperies, mais je vous en dirais bientôt davantage, je garde encore un peu le secret puisque ça n'a pas encore abouti.
 
À terme, est-ce que tu te verrais lancer une entreprise dans ce secteur d'activité, pour t'y consacrer ? 
Au début, j'ai commencé Madissone pour me faire plaisir. J'ai clairement commencé à faire mes bananes parce que ma petite sœur m'a poussé à me bouger, elle me disait de créer un compte Instagram parce qu'elle était sûre que ça allait plaire, et que ma première banane était vraiment chouette. Alors je me suis lancée, ça a été petit à petit, j'ai réussi à avoir plus de 600 followers en quelques mois, donc ça peut paraître peu, mais pour moi c'est énorme d'avoir déjà plus de 600 filles et quelques mecs qui me suivent pour mon travail. C'est énorme d'avoir cette reconnaissance sur ton travail. Du coup je ne me suis jamais dit que je pourrais peut-être faire quelque chose de sérieux de Madissone, en faire un vrai business.

Récemment, en voyant que ça plaisait de plus en plus et en regardant des séries qui touchaient un peu à ce thème, -notamment l'histoire de Nastygal, je ne sais pas si tu connais, et j'ai aussi acheté le livre de Léna Situations-, c'est vrai que tout ça m'a fait prendre conscience du fait que je pourrais moi aussi tenter ma chance, et faire de Madissone mon premier business, et surtout un business rentable. Aujourd'hui, je fais ça sur mon temps libre, ça me prend énormément de temps dans ma vie quotidienne, dans ma vie amoureuse etc., ce sont des concessions à faire au quotidien, mais j'aime tellement faire ça que je ne me vois pas arrêter. 

Donc ma plus grande ambition on va dire -je vais placer l'objectif très très haut-, ce serait d'en faire mon business au quotidien et de pouvoir en vivre; de pouvoir produire des sacs toute l'année et de les vendre. 



J'espère que vous apprécierez le travail de Julie autant que moi. Vous pouvez retrouver son travail sur son compte Instagram @madissone_bag

Je tiens personnellement à remercier Julie pour le temps qu'elle m'a accordé. J'ai adoré échanger avec elle, j'ai trouvé tout ce qu'elle disait passionnant, du début à la fin. Comme vous le savez, je partage les mêmes valeurs qu'elle, et j'essaie d'arrêter définitivement ma consommation de fast fashion. Ce sont les personnes comme Julie qui permettent à la mode éthique d'exister sans être dépassée.

Et vous, connaissiez-vous Madissone ? Avez-vous apprécié cet article ?
Douces effrontées
 
Cabas Bandoulière Sacs à main Besace Pour femme Trousse Porte-monnaie Jeans Maroquinerie Pochette Petit sac Pochettes Seau Imprimé Matière Textile Tissu Simili Shopping Grand sac Sac cabas Garde-robe Cartable Simili-cuir Pour les femmes Sac besace Accessoires de mode  Sac à bandoulière Main femme Vachette Sacs à bandoulière Sac seau Printemps-été Automne-hiver Défilé Haute-couture Chanel Dior Yves Saint-Laurent Fashion week RSE Ecologie Recyclage Seconde-main Friperies Fripes Couture Machine à coudre Rabat Sac porté Sac porté épaule Sac baguette Femme cuir Nin Porté-épaule Sacs à dos Sac à main femme Velours Sacoche Marron Noir Gris Doré Argenté Vernis Sac en cuire Matelassé Mini-sac Jacquemus Chiquito Beige Fourre-tout Sac en cuir Sac en daim Peau Daim Suédine Doux Sac nuage Bowling Petit format

You Might Also Like

4 commentaires

  1. Cette interview est super intéressante! Et ses créations sont canons! Merci pour cette jolie découverte. des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sarah, contente que le travail de Julie te plaise !

      Des bisous

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout son travail mais je suis allée voir et j'aime beaucoup ! Merci pour cette belle découverte, je trouve ça chouette de mettre en avant de beaux talents comme celui-ci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !

      Oh trop chouette, je suis toujours super contente quand je peux faire découvrir des artistes / artisans que j'aime. :)

      Supprimer

Merci de laisser un petit commentaire, ça fait toujours plaisir ✿